Please wait...

Our Blog

Utiliser des vidéos dans une stratégie de contenu devient monnaie courante sur les réseaux sociaux. 

Les vidéos dans une stratégie de contenu prennent de plus en plus d’importance. Que ce soit…
Utiliser des vidéos dans une stratégie de contenu .

Utiliser des vidéos dans une stratégie de contenu devient monnaie courante sur les réseaux sociaux. 

Les vidéos dans une stratégie de contenu prennent de plus en plus d’importance. Que ce soit sur YouTube (qui appartient à Google) qui référence très bien vos vidéos ou sur Facebook, les productions audiovisuelles s’intègrent parfaitement dans le relationnel avec vos clients en humanisant votre marque, apportant de la proximité, de l’émotion, de l’humour ou encore une image de marque.

Depuis l’an dernier, Facebook a développé plusieurs fonctionnalités autour des vidéos, dont le chargement de vidéos, directement sur le réseau. Ces vidéos dites “natives” obtiennent bien plus de portée que n’importe quel autre contenu et bien entendu plus que les vidéos en provenance de YouTube. Le fait qu’elles démarrent automatiquement dans le fil d’actualités n’y est certainement pas pour rien.

Aujourd’hui, la vidéo prend de plus en plus d importance dans le marketing de contenu, pourquoi ?

Nous sommes passés de la génération de l’écrit à la génération de l’image, et le public est de moins en moins enclin à lire votre documentation. On prête à Confucius l’adage disant qu’une image vaut mille mots ; je vous laisse donc imaginer l’impact de la vidéo…

Plus de 70% des professionnels du marketing s’accordent pour dire que la vidéo convertit mieux que tout autre support !

Elle permet de présenter très rapidement une activité, un service ou un produit. Une production audiovisuelle dynamise l’image de l’entreprise, sans parler de l’impact notable sur le référencement naturel de votre site. Un site web muni d’une vidéo va retenir plus longtemps les visiteurs, et ces derniers seront 2 à 3 fois plus nombreux si votre page inclut une vidéo. Et pour terminer, la vidéo véhicule de l’émotion et crée un climat de proximité avec son public.

Quelles sont les étapes pour concevoir des bonnes vidéos dans une stratégie de contenu ?

Comme décrites ci-dessus, il y a toujours 3 étapes, soit la préproduction, la production et la postproduction.

La préparation du concept est certainement l’étape la plus importante. En effet, de là découlera le bon déroulement du projet. À la fin du processus de préproduction et grâce à la finalisation du story-board, le client aura déjà la vision de son film en tête ! C’est durant cette étape que nous allons identifier le public cible, définir les messages à faire passer, le(s) lieu(x) de tournage, les plans à tourner et les moyens techniques à mettre en place.

Usuellement, une vidéo d’entreprise est « habillée » d’une musique et d’une voix off. Le choix de ces 2 éléments est important et doit correspondre à l’identité de l’entreprise. Le texte voix off sert souvent le fil rouge du tournage / montage. Le story-board est un document détaillant chaque scène à tourner, en général par ordre chronologique. Il convient d’apporter une attention particulière à la réalisation de ce dernier.

Pour quelles raisons ou dans quels cas une PME peut-elle réaliser son film seule ?

Si une entreprise désire réaliser plusieurs vidéos par an, elle devra y consacrer un budget plus ou moins élevé. Si elle ne dispose pas de ce budget, mais qu’elle possède les ressources nécessaires en interne (temps, personnel et moyens techniques), et moyennant une formation de base, elle pourra réaliser elle-même ses vidéos dans une qualité tout à fait acceptable, pour autant qu’il s’agisse de réalisations simples.

Un dirigeant d’entreprise peut par exemple cascader un message à son audience (prospects, clients, employés) en s’adressant directement à la caméra. Il s’agit là typiquement d’une réalisation assez simple qui peut être internalisée.

Si par contre il s’agit de véhiculer une image très soignée (industrie du luxe par exemple), ou sérieuse (cabinets d’audit, recrutement, banques, assurances),  il est fortement déconseillé de donner dans le style « amateurs ». Cela va décrédibiliser l’entreprise, et ce sera une action contre-productive.

Quelle est la durée idéale d’un film ?

Pour une diffusion sur le web, les spécialistes s’accordent pour dire que la durée optimale est d’ 1 minute 30.

Il nous arrive cependant de produire parfois des films plus longs, de 2 à 4 minutes, notamment pour des diffusions sur des salons professionnels, ou alors lorsque le sujet est pointu et destiné à un public de spécialistes recherchant une information bien spécifique. À noter que l’idée n’est pas de tout montrer, mais de donner l’envie à votre auditoire d’en savoir plus et de prendre contact avec vous.

Quel budget faut-il compter ? Et combien de temps ?

Voilà une question qui revient souvent, avant même d’avoir défini les détails le projet. C’est un peu comme demander le prix d’une maison. Ce dernier va fortement varier en fonction des matériaux utilisés, du nombre de pièces, du nombre d’étages et de bien d’autres critères. Les prix sont généralement opaques dans ce métier. 2 solutions s’offrent à vous : 

1. La solution abordable: Pour un budget de base de CHF 1’500.-, il est possible de faire une vidéo à la réalisation sommaire et soignée : une simple interview agrémentée de quelques images d’illustration, éventuellement une petite musique de fond, sans forcément passer par une étape de pré production soutenue.

2. La solution idéale : Pour créer une vidéo d’entreprise comme expliqué dans les étapes ci-dessus, il faut généralement compter entre 5 et 10 jours de travail pour un film d’environ 2 minutes. Ce temps de travail comprend l’enregistrement, une voix off, une musique, animation de logo, habillage graphique en tenant compte de la charte graphique de l’entreprise, puis encodage pour le web. Les prix sont naturellement plus élevés s’il faut faire appel à des acteurs, maquilleurs, coiffeuses, location d’un studio ou lieu spécifique, ou si l’on veut une musique composée sur mesure.

3 conseils pour des vidéos dans une stratégie de contenu Facebook ce serait…

Le rythme doit être soutenu, il faut accrocher le visiteur dès les 5 premières secondes par des plans originaux et dynamiques.

Une musique dynamique et positive.

Une durée d’environ 1 minute.

Un immense merci à Eric d’alphazoom d’avoir joué le jeu de la transparence totale pour cet article sur les vidéos pour le web et les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.